Contactez-nous


au 01 83 62 09 24
ou envoyez-nous un mail

Traitement moustique dans le 77 et la région parisienne

Traitement moustique

L’opération a pour but la destruction des mouches, des moucherons et des moustiques, dans un lieu donné, selon les méthodes et fréquences adaptées. Elle est réalisée à l’aide d’insecticides appliqués par des professionnels agréés.

1. Contact

Appelez-nous ou envoyez-nous un message afin de prendre rendez-vous à domicile afin d’intervenir contre les moustiques.

  • Accompagnement personnalisé
  • Retour sous 48h

2. Inspection

Nous vous demandons un maximum d’informations afin de planifier si nécessaire une inspection à domicile.

  • Rendez-vous selon vos disponibilités
  • Solutions sur-mesure
  • Établissement d’un devis

3. Traitement

Nos techniciens certifiés sauront quel traitement adapter face à votre problème de nuisible.

  • Rendez-vous selon vos disponibilités
  • Respect de votre habitation et de l’environnement
  • Sécurité de vos enfants et animaux

4. Suivi

Nous vous accompagnons tout au long de notre intervention et sommes à votre disposition pour toute demande de conseil ou d’informations.

  • Conseils de prévention
  • Solutions durables

Découvrez-ici nos conseils et explications sur nos interventions anti-nuisibles.
APPLIC 3D est à votre disposition pour toute question ou demande de renseignement.

Informations sur les mouches, moucherons et moustiques

La grande majorité des diptères vit à l’extérieur, mais les conditions favorables créées par l’homme (température, abri, nourriture) associées à la mobilité, la fécondité et la rapidité de développement de la plupart de ces espèces, leur permettent très souvent de devenir des hôtes temporaires ou permanents des bâtiments. De plus, beaucoup d’espèces sont attirées par la lumière artificielle et entrent accidentellement dans les locaux à la nuit tombée.

Chez les diptères, on distingue schématiquement :

  • Les moustiques qui regroupent toutes les espèces à corps allongé, à pattes longues, à antennes multiarticulées et à pièces buccales de type piqueur.
  • Les moucherons qui regroupent toutes les espèces n’ayant pas l’aspect d’un moustique et dont la taille est inférieure à 4 mm.
  • Les mouches qui regroupent tous les autres diptères de plus de 5 mm

Mouches, moucherons, moustiques : quels risques pour la santé ?

Les diptères constituent un risque majeur pour la santé et ce pour plusieurs raisons :

  • Ils perturbent notre cadre de vie.
  • Ils occasionnent des piqûres douloureuses avec en corollaire des allergies ou des surinfections.
  • Ils peuvent transmettre le paludisme, les vers intestinaux et ils sont le vecteur potentiel de maladies, telles que la dysenterie, les gastro-entérites, la fièvre typhoïde, le choléra, la tuberculose, le chikungunya.

Les différentes méthodes de lutte contre les mouches, moucherons et moustiques

Moyens chimiques

Les principales familles sont : Pyréthrines, pyréthrinoïdes, organophosphorés et carbamates.

Certaines spécialités associent une phéromone sexuelle ou d’agrégation et un insecticide. Les produits se présentent sous forme de concentrés émulsionnables, poudres mouillables, granulés dispersibles, appâts, poudres pour poudrage.

Les autres moyens

  • Physiques : appareils à tubes UV dont le principe de destruction repose sur l’attraction des insectes vers une grille électrifiée ou une plaque de glu.
  • Piégeage : panneaux, rubans, fils englués.
  • Biologiques : il s’agit de bactéries utilisées principalement pour la lutte contre les larves des moustiques.

À côté de ces produits, il existe des moyens de protection individuelle : répulsifs, moustiques…

Comment préparer notre intervention ?

Une lutte efficace et durable contre les diptères passe indéniablement par la recherche et le contrôle ou la suppression des foyers de prolifération. Compte tenu de la diversité de la biologie des insectes et des biotopes, seul un professionnel est à même de choisir le traitement approprié.

Une inspection des locaux et des abords permet d’identifier l’espèce à combattre et les facteurs favorables à son développement :

  • Pour les mouches et moucherons : les locaux vide-ordures, vide-sanitaire, zones humides en général, la présence de matières organiques en décomposition.
  • Pour les moustiques : les points d’eau stagnante aussi petits soient-ils (mare et fosse septique, bassins, bacs à plantes, trou d’arbre), la végétation proche des habitations.
  • Exécution du traitement

    Mouches et Moucherons

    La lutte contre ces insectes consiste :

    • à l’extérieur, à réaliser un ou plusieurs traitements des zones humides et des façades des bâtiments en insistant sur le pourtour des ouvertures (portes, fenêtres), par poudrage ou pulvérisation.
    • pour l’intérieur, à traiter par pulvérisation d’un insecticide rémanent sur le pourtour des portes et fenêtres en barrage et si nécessaire, par nébulisation à l’aide d’insecticides non rémanents contre les insectes volants présents dans les zones de regroupement.
    • le cas échéant à mettre en place les dispositifs de protection et de capture appropriés.

    Moustiques

    La lutte contre ces insectes consiste :

    • à effectuer des traitements périodiques des gîtes larvaires à l’aide de produits autorisés pour cet usage en privilégiant les moyens biologiques respectueux de l’environnement.
    • à traiter la végétation environnante et les façades des habitations par pulvérisation ou poudrage pour tuer les adultes.
    • à traiter les zones de regroupement des individus (certaines espèces hivernent au stade adulte dans les bâtiments, les sous-sols, les vides sanitaires).

    En cas d’infestation fréquente à l’intérieur des bâtiments, il peut être conseillé de mettre en place des appareils à tubes UV ou des moyens de protection appropriés (moustiquaires).